créer son site vitrine auteur

Créer son site vitrine auteur en 10 étapes

La communication digitale est essentielle pour promouvoir ses créations littéraires. Si nombre d’écrivains privilégient les médias sociaux pour se faire connaître, le site web n’est pas à négliger et peut même être le support privilégié de votre communication. Comment créer son site vitrine d’auteur ? De quelle manière développer sa visibilité sur les moteurs de recherche ? 10 étapes pour un site internet artistique réussi !

Définition d’un site vitrine

Un site vitrine est un site web présentant les activités d’une entreprise, d’un artiste, d’un freelance. Son contenu est donc fixe, peu susceptible de varier dans le temps. Le site vitrine est une présentation de l’entreprise ou, dans le cas présent, de l’auteur : son parcours, ses engagements, ses productions… Rien n’empêche cependant d’y accoler un contenu plus dynamique, comme un blog ou un e-commerce.

Pourquoi créer un site vitrine quand on est auteur ?

Certains auteurs jugent inutiles d’avoir un site web pour leur activité artistique, les réseaux sociaux leur offrant déjà une visibilité. Pourtant, créer un site vitrine d’auteur comporte des avantages. Tout d’abord, il offre une présentation plus professionnelle de l’écrivain. Ensuite, il peut générer plus de leads que les médias sociaux. Un site vitrine bien structuré, avec des appels à l’action correctement insérés, est susceptible de renforcer votre lectorat. Surtout si vous parvenez à le positionner dans les premiers résultats de Google !

1/ Achetez le nom de domaine de votre site auteur

La première chose à faire avant même de créer son site auteur est de posséder un nom de domaine. De cette manière, au lieu d’avoir un domaine gratuit comme « machinbidule.wordpress.com », l’adresse de votre site sera « machinbidule.com » tout simplement. Pour vous donner une comparaison, c’est la différence entre habiter chez des amis et posséder son propre domicile.

Quel nom de domaine choisir ? Ce peut être votre nom d’auteur classiquement, ou celui de votre marque éditoriale. Vous pouvez aussi y ajouter le terme « auteur » ou « écrivain ». A vous de voir ! Préférez un domaine classique en « .fr » ou « .com ». Vous pouvez d’ailleurs posséder plusieurs noms de domaine, pour éviter qu’un tiers ne s’en empare.

2/ Trouvez l’hébergeur de votre site web

Après le domaine, l’hébergeur de votre site ! Ces deux actions peuvent d’ailleurs être réalisées conjointement. Les hébergeurs proposent souvent des solutions tout-en-un pour faciliter la création de votre site internet. Dans ce cas, vérifiez que la formule comprend un certificat SSL (et validez-le une fois le contrat établi). Le certificat SSL permet d’authentifier votre site et donc de le sécuriser. Cela donne une adresse en « https ».

Quel hébergeur choisir pour quel tarif ? L’abonnement de votre hébergement varie selon les prestataires et les services fournis. Pour un site web d’auteur, je suis pour ma part satisfaite de IONOS, qui propose des packs hébergement WordPress intéressants. OVH est également parmi les plus utilisés. Mais d’autres hébergeurs ont tout aussi bonne réputation : Hostinger, Planethoster, o2switch, Infomaniak…

3/ Choisissez WordPress pour votre site artistique

Je n’ai pas parlé d’hébergement WordPress par hasard. Logiciel open-source simple d’utilisation, WordPress rend la création d’un site web accessible à tous. Plus de 40% des sites internet utilisent Wodpress, ce n’est pas un hasard ! Vous vous en doutez, c’est mon cas aussi. Alors, bien sûr, vous pouvez opter pour un autre système de gestion de contenu ou confier la réalisation de votre site internet à un développeur web professionnel. Cette dernière solution est réservée aux gros budgets ! Aussi, si votre enveloppe est limitée, privilégiez le CMS WordPress (WP pour les intimes). Depuis 2015 que je l’utilise, je n’ai jamais été déçue !

créer son site wordpress facilement
Photo by Pixabay on Pexels.com

4/ Trouvez le bon thème pour votre site

Le thème d’un site WP est en quelque sorte son squelette : il structure l’ensemble de votre site ainsi que le design des principaux éléments qui le composent. Il y a des milliers de thèmes WordPress disponibles, certains gratuits, d’autres payants. De nombreux professionnels ne jurent que par Divi, très populaire pour un résultat vraiment esthétique et professionnel. Le hic, car il y en a un : le prix !

Si vos moyens sont limités, dirigez-vous plutôt vers un thème gratuit. Certains sont de très bonne facture. Quel thème choisir ? Visualisez le site web de vos rêves, schématisez-le sur un brouillon, puis mettez-vous en quête d’un thème qui correspond à votre idée. Sélectionnez des thèmes responsives et légers, et testez-les ! Personnellement, je suis assez fan des thèmes Blossom mais pour un site rapide et facilement personnalisable, je vous conseille aussi Astra.

5/ Ajoutez des extensions WP sympas

Ajouter des extensions est incontournable dans la création d’un site WordPress. Vous aurez besoin de quelques plugins indispensables, comme un logiciel anti-spam, un plugin de cache, un constructeur de pages, un créateur de formulaires et, THE plugin SEO : Yoast SEO, l’extension géniale qui vous aide à rédiger un contenu optimisé (et plus encore).

Allez, je ne voudrais pas vous perdre en voluptueuses métaphores sur mes extensions wordpress préférées ! Je réserve mes déclarations passionnées à un prochaine article : hymne aux plugins !

6/ Structurez votre site internet

Une fois votre site créé, vous devez le structurer avec des pages web. Voici les pages qui doivent figurer obligatoirement sur votre site auteur.

  • Un accueil : travaillez une page d’accueil claire, aérée avec une navigation facile.
  • Une page « à propos » : vous pouvez la nommer « qui suis-je » ou « biographie. Il s’agit en tout cas de parler de vous, de votre parcours d’écrivain. Sachez captiver le lecteur par le récit de votre vie !
  • Une page de contact : vous pouvez y placer un formulaire de contact et des liens vers vos réseaux sociaux. Ce peut être l’occasion de préciser votre politique éditoriale en matière de SP, interviews, dépôts en librairie, dédicaces… Si vous avez constitué un fichier catalogue pour les libraires et/ou un dossier de presse pour les journalistes, c’est le moment de les intégrer.
  • Une bibliographie : résumez les livres que vous avez publiés. Genre littéraire, couverture, année de parution, 4e de couverture. Et bien sûr, faites un call to action pour envoyer vos lecteurs vers les sites de vente !

A ce contenu de base, vous pouvez ajouter :

  • Une page dédiée à vos actualités : vous pouvez y partager vos nouvelles publications, les interviews auxquelles vous avez répondu, les chroniques de vos livres. Bien sûr, donnez rendez-vous à votre lectorat pour la prochaine séance de dédicace.
  • Un portfolio de textes que vous souhaitez partager avec votre communauté : des nouvelles, des poésies… C’est l’occasion de montrer des échantillons de votre belle plume !
  • Une page pour chacun de vos livres publiés si votre bibliographie est riche
  • Une newsletter : intéressant pour convertir vos visiteurs en lecteurs fidèles
  • Une boutique en ligne, par exemple avec l’extension Woo-Commerce
  • Un blog

7/ Rédigez soigneusement le contenu de vos pages web

Maintenant que vous avez structuré votre site, passons à la rédaction des pages web ! Si vous trouvez difficile l’exercice, je vous conseille de regarder ce que font vos collègues auteurs. Comment présentent-ils leur site ? Qu’est-ce qui vous attire dans tel à-propos et vous rebute dans tel autre ? Cela vous donnera de l’inspiration. Mais ne copiez pas ! Jamais, pas une ligne ! Le plagiat, ou contenu dupliqué, est sévèrement pénalisé par les moteurs de recherche et puni par la loi.

Ecrire pour le web est un exercice à part, qui répond à des codes précis. Je vous réserve un article détaillé sur la manière de rédiger un contenu SEO structuré dans très bientôt ! En attendant, gardez à l’esprit que votre texte doit être composé d’un titre, de sous-titres et de paragraphes. Il doit à la fois être attractif et aéré. Le but ? Donner envie au visiteur de le lire !

rédaction de contenu de site vitrine

Vous manquez de temps ou d’inspiration pour la création de votre site vitrine ? Confiez-moi la rédaction de vos pages web !

8/ Ajoutez un blog auteur

Le contenu d’un site vitrine est fixe. Une fois créé, il évolue peu. Or, Google aime les sites qui présentent un contenu mis à jour régulièrement. Vos lecteurs aussi ! Pour avoir des visiteurs sur votre site d’auteur et améliorer son trafic, ajoutez une section de blog. Publiez un article par semaine d’au moins 1000 mots, c’est un minimum.

Toutefois, remplir des articles de phrases creuses quand on manque d’inspiration n’a qu’une portée peu limitée, cela risque même de faire fuir votre audience. Définissez en amont ce que vos lecteurs cibles (vos personas pour utiliser le jargon marketing) recherchent sur votre site et les sujet susceptibles de les intéresser. Listez toutes vos idées de sujets dans un tableau Excel et déterminez un planning de publication. Voilà comment ne jamais faire face au fameux syndrome de la page blanche !

9/ Travaillez le maillage interne de votre site auteur

Vous pouvez insérer dans vos contenus web deux grands types de liens : les liens externes (qui pointent vers un autre site que le vôtre) et les liens internes (qui dirigent vers une autre page de votre propre site). C’est le maillage interne qui nous intéresse ici, même si les liens externes ont leur importance aussi. Le lien interne permet une navigation facilitée et donc une meilleure expérience utilisateur (UX).

Une bonne stratégie de maillage interne sera valorisée tant par le visiteur que par les algorithmes des moteurs de recherche. Quand vous écrivez une page ou un article, pensez donc à toujours créer des liens vers quelques-unes de vos autres pages, en particulier vers celles qui génèrent le plus de trafic. Mais à condition que le lien soit pertinent !

contacter polymnesia

Construisez votre stratégie de liens internes en vous appuyant sur mon expertise ! Discutons de votre projet.

10/ Pensez au netlinking

Parlons des liens externes, ou backlinks. Ce sont des liens provenant d’autres sites web qui pointent vers votre site. Difficile d’avoir une influence dessus, pourtant ils sont essentiels ! En effet, chaque site internet présente un score d’autorité. Il s’agit de popularité. Plus votre site est recommandé par d’autres, plus son autorité va s’accroître.

Comment améliorer votre autorité ? En obtenant des backlinks de qualité. Pour cela, vous pouvez référencer votre site vitrine dans certains annuaires de sites, en respectant bien les règles édictées par chaque annuaire (l’interdiction du duplicate content en particulier). Le guest blogging est à privilégier, si vous vous sentez une âme de blogueur. Il s’agit de rédiger un article invité pour un autre site que le vôtre, moyennant l’obtention d’un lien dofollow vers votre site web.

Vous pagayez dans votre stratégie de netlinking ? Vous pouvez déléguer à un référenceur professionnel mais choisissez-le soigneusement pour ne pas vous retrouver avec des centaines de liens de mauvaise qualité, genre spamming, qui saperont votre référencement naturel !

Le site vitrine d’un auteur est un support efficace et professionnel de présenter ses activités. Il permet aussi de développer votre univers graphique. Montrez aux visiteurs votre singularité ! Enfin, pensez à auditer régulièrement votre site pour corriger les erreurs SEO et optimiser son référencement organique.

2 réflexions sur “Créer son site vitrine auteur en 10 étapes”

    1. Bonjour et merci pour ce retour !
      Après petit coup d’œil sur votre site, je dirais qu’il faut se pencher sur le design (le vôtre est sobre, ce qui est bien, mais trop impersonnel) et étoffer les différentes pages pour commencer. Mais tout cela demanderait à être affiné bien sûr.
      Bon travail 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.